Devenir Digital Nomad : 5 choses à savoir pour réussir votre projet !

Partout dans le monde, de nouvelles manières de travailler voient le jour. Rendues possibles par des plateformes comme Kang, les mutations actuelles nous éloignent de plus en plus du rythme métro, boulot, dodo. Encore assez méconnu, le statut de « Digital Nomad » devrait être de plus en plus populaire. En effet, déjà choisi par certains travailleurs, le fonctionnement qui consiste à allier travail et voyage pourrait être choisi par un plus grand nombre à l’avenir.

Vous souhaitez tester cette nouvelle manière de travailler ? Découvrez 5 choses à savoir pour que votre projet soit une réussite.

Cet article a été rédigé par un Master Kang : Fabien Alex !

#1 Faire abstraction des critiques

Lorsque vous avez un projet de vie atypique, votre entourage peut parfois remettre en question votre manière de fonctionner. Même en travaillant depuis chez vous, vous devrez essuyer des remarques culpabilisantes, ou au moins un peu déplacées. Si vous avez un objectif, et que vous souhaitez allier votre passion pour les voyages et la nécessité de percevoir un revenu, vous devrez faire abstraction de ces remarques. Concentrez-vous sur la réalisation de vos envies. À force d’abnégation, vos relations finiront par accepter votre statut et ils reconnaîtront la valeur votre travail.

#2 La rigueur est la clef de la réussite de votre projet

En plus de devoir faire face aux remarques, vous devrez également vous faire violence pour définir et garder un rythme précis. Pas facile de se mettre au travail quand on est sur une plage paradisiaque ou lorsque l’on est en train de visiter une nouvelle ville. Pourtant, c’est cette rigueur qui vous permettra de rendre viable votre projet et votre statut. Pensez à vous faire un emploi du temps, ou une « to do list » pour être plus productif. Quelle que soit l’organisation privilégiée, tenez-vous à vos résolutions.

#3 Comment trouver des prospects et des clients

Les moyens traditionnels peuvent être moins efficaces

Vous avez beau être très rigoureux, sans client, vous n’allez pas pouvoir beaucoup voyager. Souvent privilégié par des freelances, le statut de “Digital Nomad” implique d’adopter d’autres techniques pour trouver des clients. Le réseau qui constitue souvent une grande partie du chiffre d’affaires peut être moins efficace à distance. Même s’il est parfois envisageable de travailler avec ses relations, il sera plus difficile d’élargir son réseau et de se faire de nouveaux contacts.

Trouver des clients quand on est freelance

Les outils comme Kang s’avèrent être de précieux alliés pour les freelances. Aussi, pour générer de nouvelles interactions, essayez de vous créer un réseau local. Cela peut vous servir même si vous ne restez que quelques semaines dans un endroit.

Votre métier est-il compatible ?

Assurez-vous que le métier que vous réalisez peut être effectué à distance. Par exemple, vous ne pouvez pas opter pour ce statut si votre métier requiert de nombreux déplacements. Votre métier doit être compatible avec votre projet.

#4 Certaines destinations sont plus propices à ce statut

Dans toute situation, il y a des contraintes. Ce nouveau statut n’échappe pas à cette règle. Ainsi, en plus de vérifier que votre métier est compatible, vous devrez définir les destinations envisageables. En effet, pensez bien au moment de l’organisation de votre voyage à regarder si votre destination sera adaptée à votre travail. Posez-vous des questions sur le réseau informatique, ou encore sur le réseau téléphonique de votre région d’accueil. Certaines régions du globe ne vous permettront pas de travailler efficacement. Si vous vous rendez compte de désagréments lors de votre arrivée, il pourrait être trop tard.

#5 Connaître la législation applicable 

Toujours périlleux, vous devez étudier la législation avec précaution si vous souhaitez devenir « Digital Nomad ». Comment déclarer vos revenus ? Où créer votre structure ? En plus de répondre aux obligations prévues par les pouvoirs publics, essayez d’optimiser vos tâches administratives. Pensez à solliciter des professionnels pour répondre à vos questions ou à chercher des organismes capables de vous aider. Ce statut présente des zones d’ombre qu’il faudra éclaircir avant votre départ.

 

Que ce soit avec les manières de travailler comme le télétravail, ou dans la façon de régir les interactions professionnelles comme avec le statut de freelance, le monde connaît de profondes transformations. Rendues possibles par l’essor des nouvelles technologies, et par les nouveaux métiers, ces méthodes font fantasmer les générations antérieures. Toutefois, elles sont parfois difficiles à mettre en place. Si vous souhaitez devenir « Digital Nomad », nous vous recommandons de préparer avec attention et rigueur votre projet. C’est le seul moyen de réussir la transition. Cependant, vous pourriez vous rendre compte que ce n’est pas exactement ce que vous recherchez. Ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours opter pour un statut de semi-nomade . Ce dernier vous permet de vivre dans une ville, mais de voyager quelques mois dans l’année.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! Et si vous avez des questions, ou que vous souhaitez participer à la rédaction de notre blog, laissez-nous un petit commentaire 😉

Laissez-nous un commentaire