Interview d’Audrey Mills

Freelance chez Kang depuis désormais plus d’un an, Audrey nous a accordés une interwiew lors de notre petit-déjeuner networking. Entre rires et petits gâteaux, elle nous partage son expérience et son choix du freelancing.

  1. Bonjour Audrey ! Peux-tu nous en dire plus sur toi et sur ton parcours ?

Je m’appelle Audrey et je suis âgée de 35 ans. Je suis arrivée à Paris il y a 8 ans pour travailler en tant que Responsable Commercial et Marketing pour une marque de textile. J’ai effectué mes études en double cursus entre la France et l’Angleterre, et j’ai ensuite fini par l’École de Commerce de Marseille.

Je me suis spécialisée dans tout ce qui est marketing digital, le webmarketing et, plus précisément la stratégie digitale.  Je travaille sur la visibilité liée au SEO et aux réseaux sociaux en particulier, sur Instagram.

  1. Pourquoi avoir décidé d’entreprendre ? 

J’ai commencé en étant freelance dès la fin de mes études. Mes premières années de boulot ont vraiment été mes meilleures années, j’ai vraiment adoré. J’ai eu l’occasion de travailler dans du commerce pur dès le début.

Par la suite, j’ai alterné différents emplois en tant que freelance et salariée. Au bout de 10 ans, j’ai fait un bilan et je me suis demandé ce qui me plaisait le plus, et c’était clairement le fait de travailler pour moi. Certes, ce que j’avais fait en salariat était top : j’avais réussi dans différentes activités et, avais toujours atteint mes objectifs même en dirigeant des cellules business. Si je pouvais les atteindre pour eux, je pouvais les atteindre pour moi aussi non ?

Et comme le « freelancing » me plaisait le plus… je me suis dit que c’était le bon moment pour me lancer ! J’ai donc quitté mon boulot il y a plus d’un an et demi maintenant, et je me suis lancée à mon compte. Tout d’abord, avec mes clients de premier cercle soit ceux que j’avais déjà ou que je connaissais déjà par mon réseau, puis j’ai développé mon réseau. J’ai aussi fait des formations pour me mettre à niveau : tout ce qui est référencement et marketing digital, et en parallèle, je me suis inscrite sur la plateforme Kang.

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients d’être freelance ? Quels conseils donnerais-tu ?

Je dirais que le plus compliqué, aujourd’hui après 1 an et demi, est de devoir beaucoup travailler bien que j’aime ce que je fais. Mais je suis arrivée à un point où je ne peux pas forcément faire plus, car à la différence du produit, lorsqu’on se vend soi-même nous n’avons que 24h dans une journée pour le faire.

Mon idée, désormais, sera d’optimiser mes contacts. Ce ne sera donc qu’en augmentant mes prestations que je pourrais arriver à mieux vivre.Et, pour le coup, le fait d’augmenter les prestations est souvent mieux compris par les professionnels, car ils ont la réalité de la valeur du travail. Ce que, les particuliers qui se lancent ne connaissent pas forcément malheureusement.

Ce que je pourrais donner comme conseils… le réseau évidemment ! [Rires] Ne jamais rester seul, même s’il faut arriver à se concentrer et avoir des plages horaires définies où l’on travaille seul. Il est vrai qu’en général, lorsqu’on fait du freelance, c’est qu’on aime bien cette solitude, ce management, cette indépendance et aussi cette liberté. Mais, par contre, il faut arriver à alterner entre ces moments de réseautage et de travail. Et créer son réseau, c’est aussi sortir de sa zone de confort pour créer de l’échange. Cela peut aussi passer par du LinkedIn. Moi c’est ce qui me permet d’avoir beaucoup de contacts intéressants, en y travaillant tous les jours et régulièrement. Il faut se faire connaitre : on ne vend pas un produit, mais soi-même.

Pour les avantages, c’est comme dit précédemment, la liberté et l’autonomie. C’est également le fait de pouvoir choisir ses propres clients et ses missions. Bien que ça soit dans un deuxième temps. Mais choisir ses missions est un vrai luxe. Il y a aussi la possibilité de pouvoir travailler sur des projets différents, ce qui est très intéressant. Voir différentes personnes et les aider dans la réalisation de leurs projets, leur apporter des connaissances qu’ils n’ont pas pour pouvoir avancer.

  1. Es-tu actuellement épanouie ?

Oh que oui ! Je ne reviendrai pas du tout en arrière ! [Rires] Je peux le dire, je n’ai jamais regretté mon départ. Et pourtant, j’étais dans une très bonne boîte et tout se passait très bien.

Mais, je ne reviendrai jamais en arrière !

  1. Kang en 3 mots, pour toi c’est ?

Facilité ! C’est un complément qui ne me demande pas beaucoup d’efforts : on fait la prospection pour moi, tout est cadré, je n’ai pas besoin d’émettre les factures. Ça me permet d’avoir de nouveaux clients que je n’ai pas forcément le temps de chercher. Pour moi c’est vraiment du plus par rapport à toutes les activités que je fais. Je sais que j’ai pu, aussi grâce à Kang, diversifier mes sources de revenus en ayant moins besoin d’aller ramer… Kang m’a apportée un bon réseau, ce qui est très pratique lorsqu’on habite sur Paris.

Enfin, Kang est un bon outil commercial !

(oui… c’est un peu plus que 3 mots !) [Rires]

  1. Pourrais-tu nous parler d’un projet qui t’a le plus marqué chez Kang ?

C’est un projet que j’ai eu à faire avec une école de danse. Il était d’ailleurs assez complexe au départ.

J’ai dû écrire leurs articles car ils étaient en refonte de site. C’était un univers que je ne connaissais pas du tout. C’était très intéressant ! J’ai, tout d’abord, eu un bon contact avec le client qui était adorable et d’une grande sensibilité. C’était assez complexe mais il a adoré ma plume, et j’ai vraiment pu faire quelque chose qui m’a rappelée mes années d’études… quelque chose de plus littéraire que dans le digital pur. Pour le coup, c’’était un vrai challenge. Cela m’a permis de retrouver le plaisir d’écrire sur des choses complètement nouvelles, et aussi de découvrir un nouveau secteur d’activité : la danse.

Retrouvez toutes les offres d’Audrey sur kang.fr !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! Et si vous avez des questions, ou que vous souhaitez participer à la rédaction de notre blog, laissez-nous un petit commentaire 😉

Laissez-nous un commentaire