SEO – SEA : ne vous trompez plus !

L’acquisition de trafic est l’étape fondamentale en marketing digital. Son seul et unique but est de générer un flux de visiteurs vers un site, en mettant en place des stratégies adaptées pour améliorer constamment le trafic. Dans l’univers du webmarketing, on parle alors de référencement. Mais dans ce domaine, il ne faut pas tout mélanger.

SEO - SEA : ne vous trompez plus !Cet article a été rédigé par un Master Kang : Morgane Font !

D’une part, il existe le référencement dit naturel, nommé SEO (Search Engine Optimization). Il s’agit d’un référencement gratuit qui s’appuie sur le positionnement, le contenu et la popularité d’un site. Ces trois critères permettent à un moteur de recherche tel que Google, de répondre au mieux aux requêtes des internautes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article « Qu’est-ce que le SEO ? », déjà sur le blog de Kang 🙂

Il existe, en second lieu, le référencement payant, couramment appelé SEA (Search Engine Advertising). C’est de ce dernier dont je vais plus vous parler dans cet article. C’est parti !

Comprendre le SEA

Qu’il s’agisse de SEO ou de SEA, l’objectif est le même : améliorer la visibilité d’un site Internet dans les pages de résultats d’un moteur de recherche. Mais pour mieux comprendre en quoi consiste le SEA, il faut d’abord différencier le référencement naturel et gratuit du référencement payant. Lorsqu’un internaute saisit une requête sur un moteur de recherche, deux types de résultats lui sont proposés :

  • les publicités ou annonces sponsorisées, souvent en tête de la page de résultats : SEA
  • et les résultats naturels, les pages les plus populaires et les mieux positionnées par le moteur de recherche : SEO

Il est donc assez facile de reconnaître les résultats organiques et payants de cette façon. Le SEA, n’est ni plus ni moins, que des annonces publicitaires proposées par les moteurs de recherche. Pour pouvoir apparaître dans cet espace publicitaire, très bien placé dans la page, il n’y a pas d’autres solutions que de payer.

Comment fonctionne le référencement payant ?

Lorsqu’il est question de référencement, il est intrinsèquement question de mots-clés. L’un ne va pas sans l’autre. Lorsqu’un internaute se rend sur son moteur de recherche favori (Google, Bing, Yahoo…), il va saisir dans sa barre de recherche un ou plusieurs mots-clés qui correspondent à une requête. Le moteur de recherche va donc lui proposer des résultats.

Pour gagner en visibilité et apparaître dans ce fameux espace publicitaire, il va falloir acheter des mots-clés en lien avec son activité ou sa marque, on parle aussi dans ce cas de liens sponsorisés. Tout ce processus se réalise au sein de la régie publicitaire du moteur de recherche. La plus connue, est évidemment Google Adwords.

Sur Google Adwords, les mots-clés sont mis aux enchères. Plus le terme de recherche est concurrentiel, plus l’enchère prend de la valeur. L’annonce qui a remporté l’enchère se retrouve alors dans l’espace dédié aux liens sponsorisés et gagne fortement en visibilité. Chaque clic sur l’annonce correspond au coût de l’enchère, il s’agit du PPC (Pay Per Click) ou CPC (Coût par Clic). Ainsi, plus le lien est cliqué, plus l’annonceur devra rémunérer la régie publicitaire.

Les avantages et les inconvénients du SEA

Les avantages

  • Générer du trafic de qualité
  • Améliorer sa visibilité en ligne
  • Réaliser davantage de ventes

Les Inconvénients

  • Débloquer des budgets plus ou moins élevés en fonction de son secteur et de la concurrence
  • Disparaître des résultats dès lors que le budget a expiré
  • Mal gérer son retour sur investissement (ROI)

Comment réussir sa campagne publicitaire ?

Pour mener à bien une campagne publicitaire, sur Google Adwords ou Bing Ads par exemple, il est primordial de bien connaître son marché. Se lancer à l’aveugle sur ce terrain est assez risqué et surtout, cela n’aurait pas l’impact désiré au départ : générer du flux et des prospects qualifiés.

Le SEA fait partie intégrante d’une stratégie marketing et fait d’ailleurs office d’une spécialisation professionnelle, on parle alors d’experts SEA. Pour être efficace, une campagne publicitaire doit être mûrement réfléchie et requiert un certain nombre de compétences techniques. C’est la raison pour laquelle, des entreprises préfèrent faire appel aux services de ces experts pour maximiser leur retour sur investissement.

Vous n’avez pas le budget pour bénéficier de ce type de services ? Rassurez-vous, vous pouvez toujours réaliser en toute autonomie votre campagne !

Définissez la stratégie de votre campagne avec Google Adwords

  • Les objectifs : pas de stratégie sans objectifs. Quel est votre but ? Vendre, accroître votre notoriété, gagner en visibilité, générer des leads ? Commencez par définir clairement l’objectif de votre campagne.
  • Le type de campagne : vous démarrez avec Google Adwords ? Choisissez le mode standard, auquel cas, étudiez chaque fonctionnalité proposée avec soin.
  • Les mots-clés : il va falloir connaître précisément ce que les internautes recherchent dans votre secteur d’activité pour vous positionner de manière efficace.
  • Le ciblage des mots-clés : pour les apprentis annonceurs, la meilleure façon de cibler ses mots-clés (matchtype) est d’opter pour le ciblage large. Votre annonce sera ainsi mise en avant avec toutes les requêtes effectuées à partir de votre mot-clé, mais aussi de ses synonymes et de ses variantes. C’est un excellent moyen de ne pas passer à côté d’un trafic à fort potentiel.
  • Les annonces : rédigez une annonce cohérente mais aussi en phase avec vos objectifs.
  • Les pages d’atterrissages : déterminez la page sur laquelle vous souhaitez que les internautes atterrissent et pensez à y intégrer vos mots-clés.
  • Le budget : vous allez devoir définir un budget pour votre campagne. Prenez connaissance, dans un premier temps, de l’estimation du CPC (Coût Par Clic) de votre terme de recherche. Si votre budget est limité, l’idéal reste encore de miser sur des mots-clés dont le CPC est à faible coût, il s’agit souvent des mots-clés dits « longues traînes ».

Faut-il choisir entre SEO et SEA ?

La réelle question que vous devez vous poser est la suivante : ai-je un budget à accorder à des campagnes publicitaires en ligne ? Si oui, le SEA vous permettra de générer du trafic rapidement et de gagner tout aussi vite en visibilité, sans avoir à optimiser continuellement le contenu de votre site.

En revanche, la stratégie SEO reste la plus rentable et la plus certaine sur le long terme. Moins rapide que le SEA, elle est cependant gratuite à mettre en place. En général, avant de se lancer dans du référencement payant, la première étape à réaliser pour son site Internet et sa stratégie marketing est sans conteste la stratégie SEO !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! Et si vous avez des questions, ou que vous souhaitez participer à la rédaction de notre blog, laissez-nous un petit commentaire 😉

Laissez-nous un commentaire